Vol de nuit de Guerlain » 026