Histoire de Shalimar

Histoire:

Plusieurs fois l’histoire de Shalimar a mis en scène Jacques GUERLAIN dans son laboratoire, assis devant un flacon de Jicky et d’un échantillon d’éthylvanilliné et aurait nonchalamment mélangé une certaine quantité de vanilline à un concentré de Jicky pour obtenir l’une des plus célèbre parfum du 20ème siècle.

Cette version des faits est totalement controversée par Sylvaine Delacourte, directrice de Création chez Guerlain, mais aussi responsable de la pérennité des formules chez Guerlain. Elle trouve cette version des faits totalement insultante du talent du plus célèbre des nez de la maison Guerlain.

Ces faits sont aussi totalement approuvés par Ernest Beaux, le créateur de Chanel 5 : « Avec ce paquet de vanille, j’aurais juste été capable de réaliser un sorbet, alors que Jacques Guerlain en a fait un chef d’œuvre ».

Quant à Jacques Guerlain, il raconte l’histoire de Shalimar en ces termes : « Shalimar, je l’ai conçu un peu comme on construit un rêve, sans trop y croire au début, puis en me laissant prendre au jeu, jusqu’à ce qu’il devienne une passion.

Jacques Guerlain associait toutes ces créations à une histoire. Shalimar qui signifie « demeure de l’amour » en sanskrit, a voulu traduire le récit d’une tragédie relatée par un maharadjah de passage à Paris : en hommage à sa défunte épouse la princesse Mumtaz, le Shah Djahan avait imaginé le splendide jardin de Srinagar qu’il appela Shalimar. Le symbole de l’amour éternel paraissait merveilleusement convenir à cette  extraordinaire fragrance dont Jacques Guerlain pressentait qu’elle deviendrait une grande fragrance.

C’est à bord du Normandie, au début des années 1920 que Raymond Guerlain, accompagné de sa femme qui porte Shalimar,  part pour New York, chargé de publicités et flaconnage de la maison Guerlain

Les américaines à bord sont tout de suite intriguées par la fragrance capiteuse que porte cette française. On se renseigne et le nom de Shalimar est chuchoté, si bien qu’à l’arrivée, le bruit est répandu dans tout New York qu’une nouvelle maison de parfums déchaine le tout Paris : Shalimar.

Dans ces années, Paris fait la fête et est prêt à tout pour devenir la capitale du bon goût. Quand ce parfum arrive en 1925, avec de plus un flacon qui surprend les cubistes de l’époque, un engouement extraordinaire entoure Shalimar ; l’apothéose survient quand le salon international des arts décoratifs lui décerne le 1er prix.

Composition:

Note de tête:

-Bergamote

Note de cœur:

-Rose

-Jasmin

Note de fond:

-Opopanax

-Vanille

-Iris

-Fève tonka

Liens:

Cartes parfumées Shalimar

Genèse de Shalimar

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :